ostéopathie pour animaux

Connaissez-vous l’ostéopathie animale ?

 

 ostéopathie canine

 

Spécialité encore relativement méconnue, l’ostéopathie animale se développe doucement mais sûrement.

- En quoi consiste l’ostéopathie animale ? Est-elle différente de celle pratiquée sur l’homme ?

« L’ostéopathie animale est une thérapie manuelle qui propose un traitement de la cause principale des troubles de l’animal et de tous les problèmes annexes et notamment des compensations. L’ostéopathie se base sur des fondements scientifiques analysant la biomécanique, la physiologie et l’anatomie. Nos mains et notre observation sont nos premiers outils. L’ostéopathie humaine, quant à elle, n’est pas si différente. Malgré quelques spécificités dues à l’anatomie de mes patients, il est étonnant de s’apercevoir que beaucoup de points communs existent entre tous les mammifères. »

- Concrètement, comment se déroule une consultation d’ostéopathie animale ?

« Une consultation dure entre 45 minutes et une heure environ, selon les problèmes rencontrés. Elle comporte plusieurs étapes. Premièrement, il y a l’observation et l’approche de l’animal. Puis j’exerce des soins ostéopathiques et thérapeutiques selon les dysfonctions que j’observe chez l’animal. »

- Quelles sont les pathologies les plus généralement soignées ?

« Les pathologies les plus récurrentes sont les dysplasies, les blocages vertébraux, les boiteries, les pertes d’amplitude et/ou de régularité à une ou plusieurs allures (pas, trot ou galop pour le cheval par exemple). »

- L’ostéopathie peut-elle être utilisée chez tous les animaux ou existe-t-il certaines contre-indications ?

« L’ostéopathie animale est, pour le moment, pratiquée sur les chiens, chevaux et chats ainsi que sur certains bovins. Il existe effectivement quelques contre-indications comme pour les cas de lésions irréversibles qui peuvent toucher la moelle épinière et de lésions traumatiques mais également pour les cas tumoraux qui nécessitent de la chirurgie vétérinaire. Les maladies infectieuses ou parasitaires, quant à elles, ont besoin d’un traitement plus spécifique. L’ostéopathie animale peut néanmoins être utilisée en complément et réduire la durée de convalescence grâce à la rééducation. »

- Comment savoir si je dois amener mon animal chez l’ostéopathe ? Quels sont les signes qui doivent m’alerter ?

« Plusieurs signes doivent vous alerter. Si votre animal n’est pas dans son état habituel, qu’il a des troubles de la locomotion, une perte soudaine de poids ou une fatigue extrême, il faut l’amener chez l’ostéopathe. De même, après une chute traumatique ou un accident, s’il a du mal à effectuer certains mouvements ou exercices demandés et s’il a des problèmes d’incurvation, n’hésitez pas à consulter. »

- L’ostéopathie est-elle une spécialité reconnue dans le milieu vétérinaire ?

« De plus en plus de vétérinaires s’intéressent aux bienfaits de l’ostéopathie animale. Malgré cela, quelques clichés à notre égard persistent, même si la majorité des différents thérapeutes du monde animal se rendent compte de l’efficacité de notre médecine ainsi que de sa popularité croissante. »

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×